Conduite du changement Imprimer

Avec l’évolution de la mondialisation, la pression toujours plus forte de la concurrence, l’hyperinflation réglementaire, le développement exponentiel des technologies, etc. toutes les entités doivent en permanence anticiper les mutations nécessaires pour assurer la pérennité de leurs activités.

Mais comme beaucoup de managers le savent pour l'avoir pratiqué, c'est l'humain qui pose souvent problème car il n'est pas compliqué mais complexe...notamment du fait de ses motivations changeantes dans la durée et selon ses envies. C'est  pourquoi une bonne maitrise des pratiques de management collaboratif, est primordiale !

 

La conduite du changement drapeau-fr = Change initiatives/ managementdrapeau-gbp c'est à la fois :

  • Un mode de management intégrant l’adaptation permanente aux contraintes et innovations ;
  • Une étape stratégique pour pour toute entité qui, après un audit de situation, à décidé de réorganiser un ou plusieurs de ses métiers, filiale, services, ou est contrainte de se restructurer. (Ré-ingénierie = Reengineering )

Ce n'est pas pour rien que le concept KAIZEN est né dans l'industrie japonaise... car cette conduite du changement pour être performante et durable doit aussi s'inscrire dans l'amélioration continue

 

Pour s’assurer un maximum de réussite, toute nouvelle orientation stratégique doit pouvoir être engagée dans le cadre d’une démarche projet et s’appuyer sur une véritable culture d’entreprise.

 

La qualité de la communication doit être de mise tant dans la phase préalable de l’état de situation que pendant tout la durée de la gestion du projet.

 

Ainsi il faudra identifier les freins au développement (Qualité, rendement, compétences, processus) avoir la vision nécessaire à la détermination des nouveaux objectifs et en définir les moyens matériels, humains et bien évidemment financiers tout en s’assurant de la mesure d’impact de ses nouveaux objectifs pour mieux les piloter.

La stratégie de communication devra intégrer les forces et faiblesses des processus (avant et après) et des acteurs (ex : Intrapreneurs; Tueurs d’idées et autres pratie prenantes internes et externes).

 

En plus de la communication la conduite d’un tel projet porte essentiellement sur : 

-         Management (ex : Orientations stratégiques, compétences, volonté et pouvoirs de décision,)

-      Technique et technologies appropriées pour optimiser les résultats (ex : Analyse de marché et production, méthodes commerciales, outils de gestion et communication,)

-         Moyens humains (ex : Compétences, motivations dont résistance au changement)

-         Moyens financiers dont ceux nécessaires à la conduite du changement.

 

Il faudra aussi savoir identifier les résistances au changement qui peuvent être individuelles, ou collectives, structurelles ou conjoncturelles.

Il faudra savoir identifier ses résistances et savoir transformer les problèmes en opportunités ex à partir de 2 articles de "DantotsuPM":

- D'où peuvent venir les résistances, voir "Une très forte résistance au changement et à tous les niveaux"

- Travailler avec les résistances plutôt que contre, voir "Les bénéfices de la résistance au changement"

 

Pour coordonner le tout il faut bien évidemment réorganiser les processus : Simplifier, raccourcir mais aussi sécuriser.

 

C’est pourquoi il est souvent indispensable d’avoir recours à un spécialiste qui ne sera pas partie prenante à l’entreprise pour une meilleure objectivité tant dans l’état de situation, dont les égos, que dans le choix des solutions et de la conduite du projet.


L'un des processus de la conduite du changement notamment utilisé pour développer certains logiciels se décline donc ainsi :

- Audit de situation et diagnostic : Pour mieux appréhender les tenants et aboutissants dont :

       Les enjeux = Prospectifs ; Les résistances au changement humaines et autres ;

- Sensibiliser les parties prenantes pour créer des motivations fortes, propices au développement personnel favorisant à l'innovation et l'efficience ;

- Mise en place de mesures en s'appuyant tant sur les connaissances qui compétences, acquises, à formater, +++ ;

- Renforcer toute l'entité notamment par le travail collaboratif et tant au niveau gouvernance qu'exécutif.


Nous vous recommandons aussi de vous intéresser au concept "Budget Base Zéro"     

 

 

voir Voir aussi : Analyse fonctionnelle ; Aptitudes ; Audit Beyond budgeting ; BPR ; COBIT ; Compétence EMOFF-FFPM Equilibration Ethologie ; Gestion Globale de la Performance ; Gouvernance d’entreprise ; Habilitation ; Intrapreneur Loi de Parkinson ; Loi de sauvegarde ; Management de projet ; Management des 3% ; Management de transition ; Management par activité ; Management par objectifs ; Organisation ; Poka-YokePression ; Procrastination Qualité ; Synergie ; Syndrome du survivant ; Système de Management Intégré ; Théorie(S) ; Théorie des contraintes ; Tableaux de bord Transformation organisationnelle ; Travail collaboratif ;  

 

--------------------

infos  Infos :

- Pour mieux appréhender l'origine des résistances et s'en servir comme leviers d'opportunités voir les 2 articles dans le texte ci-dessus;


- Article métier « Gestion Globale de la Performance – CPM »

 

-  Conférence PMI® organisée par Axcion avec l’AFMDT et ACTISS Partners  au CESI .

« Le Management de Transition est-il un Fossoyeur ou Sauveur d’Entreprises et d’Emplois ? »

 

 Conférence du PMI® organisée par Axcion avec Team Up Consulting à l’AFNOR :

 Système de Management Intégré – SMI : Réve ou réalité ?

ou « Comment Arbitrer entre Hyperinflation Règlementaire ; Contraintes Techniques ; Aspirations Ethiques ; Objectifs Economiques et concevoir un Système d’Information efficient ?

 

--------------------

ref pro Réf. Pro. : Voir solution prenant en compte cette terminologie :

ACTISS Partners Cabinet spécialiste du Management de Transition : En temps de crise et pour des projets stratégique. Le manager de transition assisté d’un  directeur de mission, prend les rênes, pour redresser la situation, avant de les remettre aux dirigents et gestionnaires.